Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Bienvenue sur le site de la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Judo !

La FFJDA a la grande tristesse de vous faire part du décès d’Henri COURTINE, 10ème Dan, à l’âge de 90 ans.

Pionnier du judo français, Henri COURTINE  a su conquérir  un palmarès d’exception dans les années 1950, il fut de très nombreuses fois médaillés aux Championnats d’Europe entre 1954 et 1962, 3ème aux Championnats du Monde en 1956 au Japon.

Toute sa vie a été  consacrée au développement du judo et à l’innovation tant sur le plan de l’organisation, de la technique que de l’éthique.

Entraineur national de 1962 à 1964, il a ensuite connu une prestigieuse carrière de dirigeant du judo français entre 1966 et 1972, successivement Directeur Technique National puis Directeur Administratif de la FFJDA.

Directeur sportif de la Fédération Internationale de Judo de 1979 à 1987 et Directeur du haut niveau au Comité National Olympique et Sportif Français de 1982-1986.

La Fédération lui avait décerné la Grande Médaille d’Or, le Trophée Shin, la médaille d’Excellence du Grand Conseil des Ceintures Noires

Il  était Officier de l’ordre de la Légion d’Honneur.

A sa grande surprise il est devenu en 2007 le premier dixième dan, le seul à ce jour en France.

« Avec le judo, j’ai appris, je me suis amélioré. J’ai perdu, j’ai gagné. En 54, j’étais le plus grand, en 55, je ne valais plus rien… C’était il y a bien longtemps. Les responsabilités que j’y ai prises m’ont obligé à retourner à l’école. Elle m’a donné un ami comme Bernard Pariset, qui aurait pu être aussi le premier 10e dan français. Aujourd’hui mon livre est fini. À mon âge, je n’oserai plus faire une démonstration technique, par respect pour la discipline. Dixième dan ? Rien n’est changé. Je vais continuer, comme le judo me l’a appris… »

Article l’Esprit du Judo / décembre 2007

 

L'Esprit du Judo : 

« Pourquoi voulez-vous que je sois dixième dan ? Jean-Luc Rougé m’a répondu ainsi : « la France est l’une des plus grandes nations du judo pour la qualité et la quantité. Il est juste que nous ayons un dixième dan. C’est sur vous que ça tombe ». Les hommes ont besoin de hochet disait Napoléon. J’ai soixante-dix-sept ans, je prends ça avec contentement, mais je ne peux pas dire que j’en rêve toutes les nuits. » 
 

KAGAMI BIRAKI 2021

Rendez-vous vendredi 12 février notre rendez-vous Mondô se transforme en Kôgi le temps d'une soirée de 18h à 20h en cliquant sur le lien 👉Le judo et l'art

A l’attention des clubs affiliés


Le recueil de fiches pratiques a été mis à jour par les équipes de la FFJDA pour soutenir les clubs et les enseignants du Judo et D.A.

Vous y trouverez les informations et démarches à effectuer pour face à cette période de crise sanitaire et de difficultés économiques. (cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder au document)                           

Aide et accompagnements des clubs 

CARNET NOIR

LA FAMILLE DU JUDO EN DORDOGNE EN DEUIL

Une grande Dame du Judo dans notre département, GEORGIE GERY nous a quitté.

Arrivée en Dordogne en 1963 elle prend sa licence au club de SARLAT qu’elle ne quittera jamais. Première féminine ceinture noire du département, elle sera une des pionnières du JUDO en devenant secrétaire du Comité en 1969. Après avoir fondé une section féminine elle créera deux clubs, à SAINT GENIES et à SAINT CYPRIEN. Elle deviendra également présidente du Collège des Ceintures Noires. Elle sera élue au Comité Directeur de la Ligue d’Aquitaine en tant que secrétaire générale. Elle exercera de nombreux mandats dans les différents comités et restait toujours une valeureuse représentante de la Culture Judo.

Ceinture noire 2ème dan, médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, médaille d’or de la Fédération Française de Judo, GEORGIE restera toujours présente dans notre cœur et dans nos souvenirs comme une personne qui a dédié sa vie aux autres et au JUDO

Au revoir GEORGIE

 P. VILATTE

Ancien Président du club de Sarlat

Président du Comité Judo Dordogne

Hommage , un grand champion est décédé

Les cadres techniques, Jean-Luc BOUVIER ; Adil FIKRI et José LOPES en formation à  l’Institut du Judo, pour la préparation de leur grade,  du 15 au 17 décembre 2020.


Stage Inter-Pôles France qui s'est déroulé du 10 au 13 décembre 2020 au CREPS de Bordeaux  (Bordeaux, Orléans, Marseille et Strasbourg). 

 

 

 

STÉPHANE NOMIS : «REFAIRE DU JUDO L’ÉLÈVE MODÈLE»

Max BRÉSOLIN au sommet hexagonal

INFORMATION SECRETARIAT FFJDA  

Dans le cadre du renforcement de la lutte contre les violences sexuelles, nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous la circulaire n°7 relative au contrôle de l’honorabilité des encadrants bénévoles et des dirigeants des OTD et des clubs affiliés.

Nous comptons beaucoup sur vous pour relayer au maximum cette information auprès des clubs 

Magali BATON

Secrétaire Générale FFJDA

 

Actualités

ÉLECTIONS FFJDA 2020-2024 : LES RÉSULTATS

Les élections de la Fédération Française de Judo, Jujitsu, Kendo et Disciplines Associées se sont clôturées dimanche 22 novembre à 16h00.

Stéphane Nomis est élu Président pour l'Olympiade 2020-2024 avec 59,99% des voix.

 

Nous suivre

 

Nos partenaires

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus